Grand projet : Petites villes de demain

Le programme est lancé

Le programme Petites Villes de demain, vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement. Il a pour objectif de renforcer les moyens des élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralisés pour bâtir et concrétiser les moyens de réaliser leurs projets de territoire, tout au long de leur mandat, jusqu’en 2026.

Un programme

Le programme a été lancé le 1er octobre 2020 par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires, au plus près du terrain et des habitants, grâce à ses délégués territoriaux, les préfets de département, le programme bénéficie de la forte mobilisation de plusieurs ministères, de partenaires financiers (Banque des territoires, Aaah, Cerema, Ademe), et de l’appui d’un large collectif comprenant notamment l’Association des Petites Villes de France (APVF).

Trois piliers

Le premier comité de projet s’est tenu le 12 octobre dernier à Coulommiers en présence de Nicolas Honoré, Sous-Préfet de Meaux, d’ego Pezzetta, Président de la communauté d’agglomération et Maire de La Ferté-sous-Jouarre.

Ce programme s’articule autour de trois piliers :

  • Le soutien en ingénierie, en conférant aux collectivités des moyens et en mettant en oeuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes et l’apport d’expertises externes,
  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées : mobiliser des actions à mettre en place en fonction du projet de territoire,
  • L’accès à un réseau en favorisant l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme, grâce au Club Petites Villes de demain.

À ce titre, les Petites villes de demain retenues peuvent bénéficier des crédits de la relance pour le financement de leurs projets qui contribueront aux trois priorités du Plan que sont l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Quatre axes

Les rands axes de développement envisagés par la municipalité sont :

  • Encourager le développement économique et commercial équilibré,
  • Rénovation énergétique des bâtiments publics, et réhabilitation, déqualification vers une offre attractive de l’habitat,
  • Favoriser le développement des liaisons douces et le développement durable,
  • Mettre en valeur le patrimoine et promouvoir le développement touristique.

Retrouvez l’intégralité du programme sur

Pour plus d’informations

Actualité