Grand projet : Création d’une maison médicale

Ouverture prévue fin 2021

Face au manque de médecins, la municipalité a tout mis en œuvre pour attirer de nouveaux professionnels de santé. Après de nombreuses études, la structure collective est une réponse pour attirer les praticiens et devrait offrir à la population un ensemble de services de santé reposant sur des activités médicales et paramédicales.

La maison médicale de La Ferté-sous-Jouarre est un projet de territoire porté par la Ville et la Communauté d’agglomération Coulommiers Pays de Brie. L’ouverture est programmée pour septembre 2021.

Maison médicale - Vue NE

Le choix d’une structure collective

La création d’une maison médicale constitue une réponse à l’évolution des modes d’exercices souhaitée par les jeunes médecins. Elle présente en effet de nombreux avantages pour les professionnels de santé : mutualisation des compétences, de la patientèle, des coûts et des tâches administratives. Ces regroupements, de surcroît, leur accordent des horaires plus souples.

Les travaux ont commencé

Courant janvier, la municipalité a signé la mise à disposition d’un terrain à la communauté d’agglomération pour construire une maison médicale. Sa
localisation sur un terrain communal de plus de 2 000 m2, situé près de l’école du Pâtis, est acquise.

L’ancien centre technique municipal sera démoli cet été pour laisser la place à un bâtiment de 1 100 m2 sur deux étages.

Au total, la communauté d’agglomération investit près de 3 millions d’euros dans cette construction et a sollicité le Département, l’Agence Régionale de Santé et l’État pour obtenir des subventions.

Maison médicale - Vue Nord
Maison Médicale - Vue Est

Le projet médical

Des médecins locaux participent d’ores et déjà à la définition d’un projet médical commun et intégreront la maison médicale dès son ouverture, avec l’objectif d’attirer d’autres praticiens de santé.
Des contacts sont établis en ce sens avec des médecins généralistes, un urgentiste et un ophtalmologue.

  • Le rez-de-chaussée prévoit la création de 10 bureaux, avec leur salle d’attente respective, destinés aux médecins généralistes ou spécialistes.
  • Un laboratoire d’analyses médicales de 300 m2 sera aménagé dans la continuité.
  • À l’étage, les locaux accueilleront les professions paramédicales, kinésithérapeutes, psychologues et encore infirmières.
  • Deux studios seront dédiés aux internes stagiaires.