Sandra VERIN

Animatrice et gestionnaire du télécentre E-cre@

Sandra, présentez-vous en quelques mots… 

Je m’appelle Sandra Verin, j’ai 45 ans, j’ai deux enfants et je suis l’animatrice et gestionnaire du télécentre E-cre@ à La Ferté-sous-Jouarre. J’aime la musique, la danse latine, les blind tests entre amis et les promenades en famille. Avant d’arriver à E-cre@, j’ai travaillé dans l’évènementiel, de 1996 à 2006. J’ai débuté en tant qu’assistante de promotion dans la maison de disques Scorpio Musique. J’accompagnais et je gérais les artistes tout au long de leur promotion dans les différents médias. J’ai ensuite rejoint la SNCF en 2006, en qualité d’agent d’escale puis d’assistante de direction. J’ai pu passer différents diplômes notamment grâce à la SNCF pour évoluer professionnellement. Je suis donc devenue coordinatrice de formation des agents du service commercial Trains par la suite et j’ai pu occuper un poste dans la communication. En 2019, j’ai eu l’opportunité de rejoindre la communauté d’agglomération Coulommiers Pays de Brie en tant qu’animatrice/gestionnaire du télécentre E-cre@ à La Ferté-sous-Jouarre. J’en suis ravie car c’est une très belle aventure humaine jusqu’à ce jour ! 

Pouvez-vous nous présenter le télécentre E-cre@ ? 

Le télécentre E-cre@ de La Ferté et le télécentre e-Lab de Coulommiers sont le fruit de projets initiés par les élus locaux. Ces tiers lieux, autrement appelés espaces collaboratifs et partagés, sont destinés aux salariés, aux chefs d’entreprises, aux entrepreneurs, aux indépendants, aux créateurs d’entreprise, aux étudiants… En bref, à toutes les personnes qui souhaitent bénéficier d’un espace de travail professionnel à proximité de leur domicile. C’est un lieu entièrement sécurisé et  doté d’internet Très Haut Débit  avec la fibre et le WIFI. Nous faisons essentiellement de la location de bureaux, d’espaces et de salle de réunion. Nous sommes assez flexibles puisqu’on propose la location de ces espaces à l’heure, à la demi-journée, à la journée et même au mois avec un accès possible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le métier de “animatrice / gestionnaire” ?

C’est un métier assez vaste, l’animatrice/gestionnaire a un rôle de polyvalence puisque j’accueille les clients, je gère le planning des réservations, je fais le suivi de la facturation et j’anime nos réseaux sociaux par la communication de nos différents services proposés. Il y a aussi l’animation en interne de notre communauté en organisant des événements comme des petits-déjeuners, des formations, des afterworks, des moments d’échanges pour créer de l’interaction entre chaque personne. Malheureusement, au vu du contexte sanitaire nous ne pouvons pas assurer des formations en présentiel mais la communauté d’agglomération Coulommiers Pays de Brie a mis en place des webinaires que nous animons avec des professionnels. Ces webinaires visent à aider notre communauté en leur apportant des conseils pratiques, nous avons pu par exemple aborder des sujets tels que le télétravail dans un espace de coworking, comment concilier le télétravail et la qualité de vie au travail, le click and collect qui est un sujet très important en ce moment mais aussi des thématiques plus personnalisées pour les chefs d’entreprise comme les questions de gestion de trésorerie, le choix du statut lors de la création de son entreprise… L’animatrice a aussi le rôle de créer du lien entre les différents clients qui travaillent dans nos espaces. C’est un domaine assez riche et surtout une très belle aventure.

Selon vous, est-ce que les nouveaux modes de travail, comme le coworking, favorisent l’entrepreneuriat au féminin ?

Totalement et j’en suis intimement convaincue ! La plupart des femmes entrepreneuses ou indépendantes font le choix de travailler de chez elles. Mettre à disposition des espaces de coworking leur permettent de sortir de l’isolement et travailler dans ce type d’espaces permet de rencontrer des personnes, favoriser le réseautage , créer de la synergie et d’avoir un échange collectif ! C’est tellement plus agréable de travailler en groupe que seul chez soi. Justement, cette synergie est propice à la création, l’innovation et au partage de nouvelles idées. Parfois même, les personnes venant travailler en espaces de coworking trouvent également de nouveaux clients.

Pouvez-vous nous donner trois mots pour décrire votre parcours ? 

Donc je dirais polyvalence, générosité et persévérance.

Que représente pour vous la Journée internationale des droits des femmes ?

Girl power ! La Journée internationale des droits des femmes, pour moi, est synonyme de mémoire, de rappel. Tellement de femmes se sont battues pour nos droits. Je pense notamment à des figures emblématiques comme Simone De Beauvoir qui s’est battue pour l’égalité de la Femme, Simone Veil qui s’est battue pour le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), Marie Curie qui s’est battue pour la légitimité de sa place dans le monde scientifique. Rappelons qu’elle a été la première femme scientifique ayant reçu un prix Nobel et d’ailleurs même deux.

Je terminerai par mon idole Rosa Parks qui s’est battue contre la ségrégation raciale. Cette journée nous permet de nous souvenir de ces femmes-là, mais aussi de se rappeler qu’il y a encore actuellement des jeunes filles, des femmes, qui n’ont pas accès à la formation, à l’information, au travail. Ce n’est pas normal. Tellement de femmes subissent aujourd’hui des pressions, de la violence physique, psychologique ! Tellement de femmes qui, à compétences égales, gagnent moins qu’un homme : ce n’est pas normal. 

Cette journée est synonyme d’espoir parce que, oui, elle a lieu le 8 mars, mais il s’agit en réalité d’un combat au quotidien. Chacun et chacune doit mettre sa pierre à l’édifice pour faire cesser tout cela.

J’invite toutes ces femmes, les hommes aussi, mais aujourd’hui on parle essentiellement de la Femme, à venir travailler au télécentre. Je vous attends avec mon sourire et ma bonne humeur !

Je tiens à remercier la ville de la Ferté-sous-Jouarre pour cette excellente initiative de mettre en avant plusieurs figures féminines et de faire honneur à toutes ces femmes qui contribuent à faire évoluer la condition de la Femme dans le monde. Une spéciale dédicace au service communication qui nous a toutes mises à l’aise durant ces interviews, pour leur professionnalisme, leur patience et leur bonne humeur ! 

Liens utiles