Création : Conseil municipal des enfants

Tu habites La Ferté-sous-Jouarre et tu es en CE2 ou en CM1 ? Rejoins le Conseil des enfants !

Il n’y a pas que les adultes qui s’intéressent à leur Ville : les enfants ont eux aussi de très beaux projets ! Pour qu’ils puissent soumettre leurs idées et s’exprimer sur la vie de leur Ville, la municipalité de La Ferté-sous-Jouarre met en place un Conseil municipal des enfants.

Comment ça fonctionne ?

Présidé par le Maire, le Conseil municipal des enfants s’installera en septembre 2022. Il sera composé de huit filles et huit garçons – deux élèves de CM1 et deux élèves de CM2 par école fertoise – élus par tirage au sort pour un mandat de 18 mois.

Quel est le rôle du jeune conseiller ?

Le jeune conseiller découvre le travail du Maire et des élus. Ensemble, ils montent des projets en participant à des commissions, animées par des élus du Conseil municipal :

  • Écologie et espaces verts ;
  • Communication et civisme ;
  • Solidarité et entraide.

Les enfants apprennent à devenir citoyen et participent à construire leur ville de demain !

Chaque commission élabore un ou plusieurs projets débattus et votés en séances plénières. Le jeune conseiller participe également à des assemblées plénières qui lui permettent de rencontrer les jeunes conseillers des autres commissions.

Il est également invité à représenter ses pairs lors des cérémonies officielles organisées par la Ville.

Tu veux participer ?

Pour être candidat, tu dois :

  • Être scolarisé en CE2 ou en CM1 en mars 2022 (c’est-à-dire en CM1 ou en CM2 en septembre 2022) à La Ferté-sous-Jouarre ;
  • Être domicilié à La Ferté-sous-Jouarre ;
  • Remplis ensuite le bulletin d’inscription, disponible en téléchargement ci-dessous et fais-le signer par tes parents ou ton représentant légal ;
  • Dépose-le ensuite, accompagné d’un justificatif de domicile, avant le 22 avril 2022 :
    • Dans l’urne située à l’accueil de la Mairie ;
    • OU dans l’urne de la Médiathèque Samuel Beckett ;
    • OU par mail

Documents à télécharger

On en parle