COVID-19 : CENTRES DE VACCINATION

Publié le 14 janvier 2021 – Mis à jour le 18 novembre 2021 à 12h12

Conformément aux orientations de l’Agence Régionale de Santé (ARS), des centres de vaccination ont ouvert partout en France, notamment à Coulommiers et à Meaux.

Depuis le 31 mai 2021, l’ensemble de la population adulte à la possibilité de se faire vacciner gratuitement dans l’un des centres de son choix uniquement sur rendez-vous. Vous pourrez obtenir les coordonnées de tous les centres en consultant le site internet :

Lors de votre vaccination, vous devrez vous munir de votre carte vitale et de votre pièce d’identité.

Les centres de vaccination « identifiés par l’ARS » les plus proches de La Ferté-sous-Jouarre sont situés à Coulommiers et à Meaux, vous trouverez ci-dessous leurs coordonnées :

  • Coulommiers
    Complexe socioculturel de la sucrerie – 77, avenue du Général Leclerc
    =>  RDV OBLIGATOIRE : 01 64 75 39 27 ou via Doctolib.
  • Meaux
    Colisée – 73, avenue Henri Dunant
    =>  RDV OBLIGATOIRE : 01 60 09 98 84 ou via Maiia, Doctolib

Pour toute question relative à la vaccination dans notre département

  • La Préfecture met en place une cellule d’information au public : 01 64 71 77 79 ouverte de 9h à 12h et de 14h à 17h.
  • Un numéro national (activé à partir de vendredi 15 janvier) est également mis en place : 0800 009 110,
  • Les 12 centres de vaccination ouverts en Seine-et-Marne.

Opération « Vaccinons nos aînés »

Les services de l’État en Seine-et-Marne se mobilisent pour informer et accompagner les personnes de plus de 75 ans non vaccinées. Un numéro vert national (0800 730 957) dédié a été mis en place.

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a permis de vacciner près de 3,6 millions de personnes âgées de 80 ans et plus. En Seine-et-Marne, la couverture vaccinale des personnes de 80 ans et plus est de 83,1% avec une primo-injection. Néanmoins, environ 10 000 personnes de cette tranche d’âge n’ont pas encore reçu une première injection de vaccin. Ce retard chez des personnes particulièrement fragiles est une source de vulnérabilité collective, dans l’hypothèse où la France connaîtrait une reprise épidémique au cours de l’hiver.

Une campagne nationale, «Vaccinons nos aînés», a donc été lancée, avec une mobilisation ciblée et d’ampleur. Dans le département, les acteurs concernés (Préfecture, Conseil départemental, Association des maires, délégation départementale de l’ARS, CPAM77, et professionnels de santé de ville) se sont réunis le 5 novembre à la préfecture pour coordonner sa mise en œuvre.

Un numéro vert national (0800 730 957) est ainsi dédié aux personnes de plus de 75 ans peinant à trouver une solution. Un opérateur orientera les appelants vers un référent départemental, afin de trouver une solution adaptée aux besoins de vaccination, y compris à domicile.

Cette mobilisation implique une large campagne de communication de la part des acteurs de la vie publique, et s’appuie sur les professionnels de santé en première ligne pour répondre aux interrogations de la population. Des campagnes de SMS ou d’appels téléphoniques sont prévues.